Chocolat et Marshmallow

Chocolat et Marshmallow

Coup de gueule : les films bleus

Je brise totalement l'idée du blog que je voulais créer en écrivant cet article, mais je me dis qu'après tout, je peux bien écrire ce que je veux... Coup de cœur ou coup de gueule, il n'y a pas de grande différence finalement, puisque dans tous les cas, c'est quelque chose qui marque l'esprit.

Mais entrons dans le vif du sujet :  Qu'est-ce qu'un « film bleu » ?

 

Par « film bleu », j'entends tous les nouveaux films qui ont leur jaquette...bleue. Pour faire simple, voici quelques exemples...

 



Alors, peut-être que je ne fais que regarder le même type de film et c'est pourquoi la ressemblance entre chaque jaquette me dérange, mais ce que je constate, c'est que tous ces films ont des critères en communs, et se déroulent dans des univers semblables : 

  •  Monde Alternatif (Supers Héros)
  • Technologie de pointe
  • Univers Futuriste  (Pacific Rim, Star Trek)

 

Alors pourquoi ? Pourquoi est-ce que le bleu est devenu la couleur du futur ? Pourquoi pas le rouge, comme en 2001 dans le premier Star Wars de la Prélogie.  

 

 

Et oui, c'est bien rose. Fushia, même. Et lorsque je vois cette couleur maintenant, je me dis que ça fait tout simplement vieux. Très vieux, alors que la même année sortait le premier Harry Potter

 

Alors, pourquoi ? Pourquoi tout ce bleu ?

Je pense tout simplement que le bleu donne une impression de modernité et... d'écologie. La mode est à l'écologie, c'est une des nouvelles modes (que je ne critique pas, au contraire). Il suffit de voir le succès d'Avatar pour constater que les gens aiment la nature, se disent qu'être en communion avec elle, ce n'est pas si mal finalement, et patati et patata... Donc le bleu, c'est la couleur parfaite. Elle permet de concilier au niveau de l'inconscient écologie et futurisme : le cocktail parfait qui permet à Hollywood de bien se porter et de surfer sur la vague.

 

Peut-être que je débloquement totalement et que ce n'est qu'une impression de ma part, mais j'ai tout de même l'impression d'être envahie par une envie de futur alliant technologie et écologie alors qu'au même instant, il y a une vague de nostalgie portée par la mode (il suffit de voir les vêtements chez H&M pour le comprendre) et l'époque peu joyeuse.

 

Finalement, entre une époque sombre nous poussant à nous tourner vers le passer et le marché américain qui incite à se tourner vers le futur, il est difficile de savoir quoi choisir.

 

Je suis légèrement sortie de mon sujet, mais j'ai tout de même fait une rapide analyse de cette période bleue (je me refuserai à toute comparaison avec Picasso) et de ses raison même si cet article n'a rien de construit et d'exhaustif.

 

Ce bleu m'énerve, tout simplement. 

 

~ Chocolat ~

 

 



26/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour